Ajouter un commentaire

Mercredi 17 Août 2016

Celui qui conduit c'est celui qui ne joue pas

  • 0
  • 0
Graph

Que cette phrase soit présente sur les panneaux d'affichage des autoroutes souligne l'impact extraordinaire et surprise du jeu Pokemon Go. Pourtant l'irruption de la réalité augmentée dans la vie réelle avait été bien prédite: je ne peux que conseiller de lire (ou relire) Rainbows End de Venor Vinge !

Ce qui surprend aussi dans cette phrase est son caractère alambiqué ! Pourquoi, sur un support d'affichage très limité, ne pas avoir choisi un bref "celui qui conduit ne joue pas" ou un très explicite "défense de jouer en conduisant" ? Pour mieux marquer les esprits ?

En tout cas, la phrase illustre un cas de clivée spéciale prévue par FRMG que l'on rencontre également dans "l'état c'est moi" ou "Partir, c'est mourir un peu, mais mourir, c'est partir beaucoup." (Alphonse Allais)

  • 0
  • 0
Graph

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes humain et bloquer les robots spameurs.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.